10Differences.org
L'Encyclopédie
des Différences

Différence entre Autonomie et Indépendance

La principale différence entre l'autonomie et l'indépendance est l’attachement ou non à un certain État lors des prises de décision. Par exemple, depuis l’agression d'Yvan Collona, le ministre de l’Intérieur Français en charge du dossier a mentionné l’autonomie de la Corse. Un terme pourtant bien différent de l’indépendance. Qu’en est-il réellement ?

Manifestations violentes en Corse suite à l'agression d'Yvan Collona

Qu'est-ce que l'Autonomie ?

Selon la langue française, on parle d'autonomie lorsqu'un État dispose du droit de gouverner par ses propres lois. C'est donc la capacité à s'autogouverner à travers ses propres dispositions à l’intérieur d'un État.

C'est dans cette dynamique que le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin a, dans son interview récente, mis sur la table une discussion. Cette dernière pourrait aboutir à l'autonomisation du territoire Corse ; sa principale préoccupation est d'apaiser les troupes, ce qui l'a conduit à ouvrir le dialogue en parlant d'autonomie.

Le ministre laisse entrevoir que l’aboutissement à une autonomie signifierait beaucoup pour cette île. De manière plus précise, cela signifie que l’État français n’exercerait plus que ses fonctions régaliennes (sécurité intérieure, défense, justice et monnaie) sur la Corse. Par la même occasion, il y aurait un transfert important de pouvoir à la Corse avec une totale autonomie sur la politique économique, sociale et de santé.

Qu'est-ce que l’Indépendance ?

Quand on parle d’indépendance, il s'agit d'une condition pour une nation, un pays, un État. Dans cette condition, les résidents et la population exercent l’auto-gouvernance et une souveraineté totale sur le territoire.

Au travers de cette définition, on peut déjà se faire à l’idée qu'une indépendance de la Corse voudrait dire un détachement complet entre l’île et la France. Il serait donc question pour la Corse de s'occuper d'elle-même à part entière sans aucune intervention étrangère. A l’heure actuelle, le président du bureau exécutif s'efforce de tempérer sur l’indépendance totale de la Corse.

Quelles sont les Différences entre l'Autonomie et l’Indépendance ?

Du point de vue étymologique

Étymologiquement, le mot autonomie comporte la racine grecque « autos » signifiant : soi-même. Il représente et incarne la capacité de juger, de décider, d’accepter ou de refuser, bref de choisir par soi-même. En résumé, c’est la capacité à gérer seul sa propre vie.

En ce qui concerne l’indépendance, elle résulte de la combinaison des termes latins in, « privés de », et de dependere, « être suspendu à ». Elle représente de façon très claire, l’absence de relations de cause à effet ou de coordination entre différentes choses ou événements. Dans le cas de la Corse, son indépendance signifierait l'absence factuelle d’attaches à autrui ou à une organisation (la France en l’occurrence). Ce qui n’est visiblement pas le cas.

Du point de vue objectif

Lorsqu’on est autonome, il s'agit principalement du pouvoir de décision que l'on possède. Le pouvoir individuel qu'on détient a pour objectif de mener à la prise de décision sur les domaines tels que l’économie, le social et la santé. Entre autres, c'est beaucoup plus un objectif de responsabilité individuelle.

Cependant, l’indépendance vise à ne pas être dépendant ou influencé quel que soit le domaine. Ici, il s’agit de l’attribution de plein pouvoir à la nation sans ingestion étrangère aucune, quel que soit le domaine de décision.

Du point de vue décisionnel

Au niveau des décisions, une collectivité autonome se gère seule tout en restant rattachée à un pouvoir central. Par exemple, avec la Corse, son autonomie reviendrait à la laisser agir et décider en ce qui concerne les domaines internes comme le social, l’économie et la santé et bien d'autres. En revanche, quand il s'agira de la sécurité intérieure, la défense, la monnaie, la justice, elle devra tenir compte de l’avis de la France.

Quand il s'agit d’actions d'une collectivité indépendante, celle-ci ne devra tenir compte que de son seul avis quel que soit le domaine. Il est vrai que parfois certaines grandes institutions ont leur avis à donner compte tenu de leur appartenance, mais l’État reste tout de même souverain de ses actions.

Tableau de Comparaison : Autonomie Vs Indépendance

NotionAutonomieIndépendance
ÉtymologieMot grec « autos » signifiant : soi-mêmeCombinaison des termes latin in, qui veut dire « privé de » et de dependere, « qui signifie être suspendu à »
ObjectifVise le plein pouvoir de décisionVise l’absence totale d’influence
DécisionsAssure tout seule sa gestion en s’appuyant sur un pouvoir centralTient compte uniquement de son avis dans tous les domaines sauf ceux sensibles
Présence d’ÉtatVit sous la gouvernance d’un autre état, est rattaché à cet état pour une bonne gestionN’est rattaché à aucun État et ne dépend que de lui-même pour sa gestion
SouverainetéSouveraineté partielleSouveraineté complète sans ingestion extérieure aucune

FAQ

Que revendique la Corse : l'autonomie ou l'indépendance ?

Les habitants de l’île se sont mis au four et au moulin pour demander l’obtention de leur souveraineté. Il s'agit là de l’acquisition de leur indépendance face à l’État français. Pour cela, plusieurs mouvements indépendantistes ont été mis sur pieds.

Qu’est ce qui donne lieu au débat de l'autonomie de la Corse ?

À la suite de l’agression récente de l’indépendantiste Yvan Colonna à la prison centrale d’Arles, la Corse est devenue un vrai champ de bataille. L’île s'embrase et laisse place à des émeutes un peu partout. La tension ne cesse d'augmenter et c'est en réponse à cela que le ministre Français ouvre le dialogue sur l'autonomie de l'île ce 16 mars.

Quel sera l'avenir de la Corse ?

À travers le débat mis en place par le ministre, la Corse pourrait acquérir son autonomie dans les jours à venir. Ceci donnerait lieu à la répartition de certaines compétences entre l’île et l’État. De ce fait, une autonomie de plein droits laisserait les compétences régaliennes entre les mains de l’État (sécurité intérieure, défense, justice et monnaie).

Par ailleurs, l'autonomie consisterait à faire basculer totalement la gestion de la politique économique, santé et sociale à l’île. Ce serait alors un laisser passer à une décentralisation extrême mais pas à une indépendance.

S'il s'agissait d'une indépendance, la Corse deviendrait un pays à part entière et se détacherait de tout lien à la France. L’autonomie est pour ainsi dire totalement différente de l’indépendance, qui signifierait que la Corse sortirait du giron de la République Française et donc de l’Union Européenne.

Qu'en est-il alors de l’indépendance de l'île ?

S'agissant de la possible indépendance de la Corse, il est à retenir que le chemin sera long quand bien même l'initiative de l'autonomie reste louable. Les autorités locales restent en attente d'un « véritable pouvoir législatif » dans certains domaines et la compétence totale en matière de gestion fiscale de l’île.

Conclusion

Il est évident que l’on a tendance à confondre les termes autonomie et indépendance et à les utiliser à tort.

Toutefois, l’autonomie a un sens assez différent de celui de l’indépendance. En effet, nous avons vu qu’il existait une différence entre ces deux termes sur le plan étymologique et en ce qui concerne leur objectif. Il existe également de nombreuses différences en termes d’action qui permettent à l’autonomie de se distinguer de l’indépendance.

De ce fait, on peut dire que la Corse pourrait avoir son autonomie dans un futur proche. Mais en ce qui concerne son indépendance vis-à-vis de la France, ce n'est pas encore d'actualité.

Références

N'hésitez pas à commenter et à discuter à propos de l'article dans l'espace commentaire ci-dessous si vous avez des informations ou des remarques à rajouter. Si vous pensez que nous avons fait une erreur, vous pouvez aussi le signaler à cet endroit-là.

Sommaire

À Propos de l'Auteur : Nicolas Seignette

Nicolas Seignette, titulaire d'un baccalauréat scientifique, a commencé ses études dans les mathématiques et l'informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS). Il a ensuite poursuivi son parcours universitaire avec un DEUST WMI (Webmaster et Métiers de l'Internet) à l'Université de Limoges avant de finir son cursus avec l'obtention d'une licence professionnelle spécialisé dans les métiers de l'informatique. Sur 10Differences, c'est donc lui qui s'occupe de la recherche et de la rédaction des articles concernant la technologie, les sciences et les mathématiques.
Tous les Articles Écrits par Nicolas Seignette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

magnifiercrosschevron-downarrow-right