10Differences.org
L'Encyclopédie
des Différences

Différence entre Impérialisme et Colonialisme

Sommaire

L'histoire du monde a été façonnée par l'expansion de nations puissantes et leur occupation de terres étrangères afin de multiplier les échanges, les alliances, les connaissances et l'influence. De nombreuses cultures ont construit des empires et établi des colonies, et ces doctrines impériales et coloniales ont encore un héritage retentissant sur le monde d'aujourd'hui.

En quoi l'impérialisme diffère-t-il du colonialisme ?

La principale différence entre l'impérialisme et le colonialisme réside dans leur contexte. L'impérialisme proprement dit est la politique d'expansion du territoire et de l'influence d'un pays par des moyens militaires ou diplomatiques, tandis que le colonialisme adopte et applique cette politique en créant des colonies dans des terres étrangères pour extraire de nouvelles ressources et étendre l'emprise d'un pays.

Qu'est-ce que l'Impérialisme ?

L'expansion de l'Empire Romain grâce à sa politique Impérialiste

L'impérialisme est une doctrine nationale par laquelle un pays étend ses territoires et contrôle de nouvelles terres en exerçant son pouvoir politique, militaire ou économique.

Les nations peuvent adopter une politique impérialiste pour de nombreuses raisons ; si elles réussissent, leurs ambitions impériales peuvent leur apporter une foule d'avantages, notamment l'accès à de précieux ports, à des plaques tournantes commerciales ou à des centres culturels, davantage de terres à coloniser, une plus grande influence sur d'autres pays, une nouvelle réserve de main-d'œuvre et de précieuses ressources naturelles.

Les politiques impérialistes se caractérisent également par la dynamique géopolitique dans laquelle un noyau métropolitain dominant règne sur des territoires éloignés. Lesdits territoires peuvent même être séparés sur le plan terrestre du centre d'un empire.

Qu'est-ce que le Colonialisme ?

Illustration de la Colonisation grecque et phénicienne

Le colonialisme fait référence à la pratique consistant à imposer le contrôle sur un groupe de personnes, le plus souvent par l'établissement de colonies, pour des avantages principalement économiques.

Les colonies sont des territoires étrangers qui sont colonisés par les colonisateurs et soumis à la règle de la "mère patrie". Ces colonies offrent un refuge aux citoyens qui cherchent à migrer vers de nouvelles terres, et accélèrent le commerce et la diplomatie entre la mère patrie et les États locaux.

La colonisation facilite également la diffusion de nouvelles technologies, pratiques socioculturelles, langues, ressources et religions auprès de la population indigène.

Les populations indigènes des colonies sont souvent traitées avec suspicion ; certaines nations coloniales, comme l'Empire espagnol, ont traité les indigènes comme des citoyens de seconde zone, ou les ont entièrement réduits en esclavage.

Différences entre Impérialisme et Colonialisme

Contexte

L'impérialisme et le colonialisme sont des concepts associés qui se distinguent par le contexte.

Pour commencer, l'impérialisme est considéré comme la politique sous-jacente qui anime la plupart des tentatives de colonisation. L'accent mis sur l'expansion territoriale est motivé par l'acquisition de nouvelles ressources, de terres et d'autres actifs stratégiques afin d'accroître le pouvoir militaire, économique et politique d'un État.

Les politiques impérialistes peuvent adopter un certain nombre de méthodes destinées à imposer le contrôle sur de nouveaux peuples et territoires.

Le colonialisme est une pratique qui est étroitement associée aux doctrines impérialistes, car l'installation de colons dans de nouvelles terres est une stratégie à long terme pour étendre le territoire d'une nation. Alors que l'impérialisme peut atteindre plusieurs objectifs, les efforts de colonisation sont souvent déployés à des fins essentiellement économiques.

Les spécialistes s'accordent à dire que l'impérialisme et le colonialisme ont historiquement impliqué une forme d'invasion ; militairement, dans le cas de nombreux empires, et économiquement, lorsque des colonies sont impliquées.

Mouvement des personnes

La migration est une facette plus importante du colonialisme que de l'impérialisme ; les colons de la mère patrie peuvent trouver de nombreuses incitations à établir leurs maisons et leurs entreprises dans des territoires éloignés, comme de nouvelles opportunités de commerce et de subsistance et une fuite des persécutions religieuses.

Ces efforts de colonisation peuvent entraîner le déplacement ou l'aliénation des populations autochtones.

L'impérialisme permet également la circulation des personnes entre le noyau métropolitain et les territoires éloignés.

L'esclavage est une cause courante expliquant pourquoi les indigènes assujettis se déplacent également à travers un empire. Par exemple, les esclavagistes ouest-africains vendaient des esclaves africains aux puissances impériales, telles que les Français et les Portugais, après quoi les esclaves étaient transportés pour travailler dans les exploitations coloniales des Amériques et d'ailleurs.

Dynamique géographique

L'impérialisme et le colonialisme cherchent tous deux à étendre le territoire et la portée d'une nation, bien que la définition moderne du colonialisme implique qu'il y ait une distance considérable entre une colonie et sa mère patrie.

Comme le colonialisme est principalement motivé par l'implantation dans des zones économiquement précieuses, de nombreuses colonies sont situées dans des endroits éloignés. Ces colonies peuvent n'être pratiquement accessibles que par la mer, en raison de la longueur et du danger associés aux routes terrestres.

L'impérialisme peut amener un État à contrôler des terres voisines, qui sont beaucoup plus proches géographiquement et culturellement.

Nature du contrôle

L'impérialisme n'exige pas nécessairement que la mère patrie impose un contrôle formel et légal sur les territoires acquis et leurs populations autochtones, tant que le contrôle fonctionnel est maintenu par la coercition politique, militaire ou économique.

Les universitaires décrivent la doctrine impériale britannique, par exemple, comme imposant un contrôle "informel si possible, et formel si nécessaire".

Le colonialisme, dans la pratique, impliquait des méthodes de contrôle plus pratiques. Des soldats étaient nécessaires pour maintenir la paix, apprivoiser les terres en vue d'une expansion future et réprimer les soulèvements autochtones.

En raison des vastes distances qui séparent de nombreuses colonies de leur métropole (ville mère), des gouverneurs et des administrateurs peuvent être envoyés pour régner sur ces possessions au nom du gouvernement central. Ces gouvernements coloniaux peuvent bénéficier d'un certain degré d'autonomie afin de mieux gérer les affaires de leurs sujets.

Exemples historiques

L'impérialisme est un motif récurrent de l'histoire mondiale depuis l'Antiquité, et témoigne de la volonté d'expansion et de conquête de l'homme.

Bon nombre des plus grands empires du monde, tels que la Rome antique, l'Empire mongol, la dynastie Ming et l'Empire du Mali, sont d'excellents exemples d'États qui ont exercé un pouvoir à la fois doux et dur pour contrôler de manière informelle des terres lointaines.

Bien que différente de la forme moderne du colonialisme, la pratique consistant à former des colonies est tout aussi ancienne, reflétant le désir humain de chercher des pâturages plus verts dans de nouvelles terres.

Parmi les grandes puissances coloniales du passé, citons les Phéniciens, maîtres navigateurs de la Méditerranée, les Grecs anciens et la Chine des Han.

Étymologie

La racine du mot colonialisme, colonie, est dérivée du latin colōnia, faisant référence à un lieu pour l'agriculture.

L'impérialisme, quant à lui, provient d'un autre mot latin, imperium, désignant un statut de souveraineté ou de pouvoir suprême.

Tableau Comparatif : Impérialisme Vs Colonialisme

CaractéristiquesImpérialismeColonialisme
ContextePolitiquePratique
Mouvement des populationsPrésentPlus important
Dynamique géographiquePeut régner sur des terres proches ou lointainesAccent mis sur les grandes distances
Nature du contrôleSoft ou hard powerHard power, par exemple par des moyens militaires
Exemples historiquesDynastie Ming, Empire romain, Empire mongolPhéniciens, Grecs anciens, dynastie Han
ÉtymologieLatin imperium, pouvoir suprême, souveraineté ou dominationLatin colōnia, un lieu pour l'agriculture

En quoi l'Impérialisme et le Colonialisme sont-ils Similaires ?

Le colonialisme et l'impérialisme sont des concepts étroitement liés, à tel point qu'ils sont considérés comme interchangeables par les profanes.

Les deux doctrines adoptent l'expansionnisme comme idéal ; elles valorisent la croissance et le développement d'une nation par l'acquisition de nouvelles terres, ressources, populations et autres atouts stratégiques.

Imposer et maintenir le contrôle est vital pour les efforts impériaux et coloniaux. La mère patrie peut tirer parti de ses forces politiques, économiques ou militaires pour conserver son emprise sur les nouveaux territoires.

La culture, la technologie, les idéologies, les pratiques économiques, les religions et d'autres facettes de la mère patrie seront invariablement assimilées par les populations indigènes, bien qu'il ne soit pas rare que les cultures indigènes influencent celles des colons sous une forme ou une autre, notamment en ce qui concerne la cuisine, la mode et le mode de vie.

FAQ

Quels sont les différents types de colonialisme ?

La principale forme de colonialisme est le "colonialisme de peuplement", dans lequel les migrants d'une mère patrie s'installent en masse sur de nouvelles terres, finissant par devenir la majorité démographique et déplaçant les populations indigènes.

Les universitaires ont également défini d'autres formes de colonialisme, telles que :

- Le colonialisme d'exploitation, où les colons sont principalement intéressés par la collecte de vastes quantités de matières premières précieuses dans une région ;

- Le colonialisme de plantation, dans lequel les colonisateurs instituent la plantation massive d'une culture particulière sur des terres fertiles ; et,

- Le colonialisme de position, par lequel les nations utilisent les colonies pour étendre leur portée militaire, diplomatique ou économique.

Pourquoi l'Empire mongol s'est-il effondré ?

Bien que l'Empire mongol du 13e siècle soit devenu le plus grand empire terrestre contigu de l'histoire mondiale, la quantité même de tribus, populations, langues et religions différentes sous son domaine signifiait que sa stabilité était toujours remise en question.

Les érudits considèrent le fils de Genghis, Kublai Khan, et son gouvernement central en Chine comme des souverains compétents, bien qu'ils aient finalement été incapables de contrôler un empire aussi vaste.

L'empire mongol s'est divisé en différents États après la mort de Kublai en 1294. Le XIVe siècle suivant a vu se produire plusieurs crises de succession qui ont encore affaibli le gouvernement, et ont inévitablement entraîné une vague de rébellions.

Conclusion

L'impérialisme et le colonialisme sont des doctrines expansionnistes ; les nations qui suivent ces doctrines visent à accroître leur puissance en contrôlant de nouveaux territoires, populations et ressources.

L'impérialisme est compris comme la politique qui instruit le colonialisme. Les États impériaux peuvent chercher à annexer des pays voisins, ou à créer des colonies dans des terres lointaines. Un pouvoir doux ou dur peut être exercé pour conserver le contrôle de ces zones.

Les motivations de l'impérialisme sont nombreuses : projection militaire, influence diplomatique accrue et acquisition de nouveaux actifs et ressources pour l'économie.

Le colonialisme est une pratique communément liée aux ambitions impériales. Les migrants de la mère patrie qui s'installent dans de nouvelles colonies est l'un des principaux aspects du colonialisme.

Les colonies sont souvent des projets à motivation économique ; à ce titre, les colons recherchent des ressources précieuses dans des terres lointaines, qui peuvent être très éloignées de la mère patrie.

N'hésitez pas à commenter et à discuter à propos de l'article dans l'espace commentaire ci-dessous si vous avez des informations ou des remarques à rajouter. Si vous pensez que nous avons fait une erreur, vous pouvez aussi le signaler à cet endroit-là.
Partagez notre Article sur :

Sommaire

À Propos de l'Auteur : Nicolas Seignette

Nicolas Seignette, titulaire d'un baccalauréat scientifique, a commencé ses études dans les mathématiques et l'informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS). Il a ensuite poursuivi son parcours universitaire avec un DEUST WMI (Webmaster et Métiers de l'Internet) à l'Université de Limoges avant de finir son cursus avec l'obtention d'une licence professionnelle spécialisé dans les métiers de l'informatique. Sur 10Differences, c'est donc lui qui s'occupe de la recherche et de la rédaction des articles concernant la technologie, les sciences et les mathématiques.
Tous les Articles Écrits Par Nicolas Seignette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

magnifiercrosschevron-downarrow-right linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram