10Differences.org
L'Encyclopédie
des Différences

Différence entre la Première et la Deuxième Révolution Industrielle

Sommaire

Peu de périodes de l'histoire de l'humanité ont eu autant d'impact sur la qualité de vie et la société que la révolution industrielle, qui a vu l'humanité exploiter de nouvelles technologies et idées à une échelle jamais vue auparavant. Bien que le terme soit le plus souvent associé à la première révolution industrielle, il y a eu quatre "révolutions" de ce type à ce jour.

En quoi la première et la deuxième révolutions industrielles sont-elles différentes ?

La principale différence entre la première et la deuxième révolution industrielle provient de leurs innovations clés, notamment de leurs avancées respectives dans le domaine de l'énergie.

La première révolution industrielle a vu naître de nouvelles inventions dans l'industrie textile, les machines-outils et la métallurgie, et a introduit la machine à vapeur. La deuxième révolution, quant à elle, se définit par des percées dans la communication à longue distance, la production d'acier et l'adoption du chemin de fer, les produits chimiques et l'utilisation de l'électricité.

Qu'est-ce que la Première Révolution Industrielle ?

La première révolution industrielle marque la transition relativement rapide dans la manière dont les biens étaient produits, les ressources exploitées et la main-d'œuvre dépensée. Elle comprend également les réformes socioculturelles et économiques qui ont résulté de ces changements.

Les économies qui dépendaient autrefois de l'agriculture et du travail manuel pour produire des biens sont devenues beaucoup plus productives avec l'invention de nouvelles machines, telles que la machine à filer, le métier à tisser mécanique et l'égreneuse à coton.

Ces machines ont permis la fabrication à grande échelle de tissus et d'autres biens, transformant rapidement le secteur de la fabrication textile d'une industrie domestique "artisanale" en une partie florissante de l'économie.

La révolution industrielle a également vu l'adoption généralisée du fer et de l'acier comme meilleurs matériaux de construction, du charbon et du pétrole.

L'innovation la plus influente de cette première étape de la révolution industrielle est sans doute la machine à vapeur, qui a permis aux moulins et aux usines britanniques de produire des biens à un rythme sans précédent.

Qu'est-ce que la Deuxième Révolution Industrielle ?

La deuxième révolution industrielle est venue comme la prochaine étape naturelle d'un progrès technologique, économique et socioculturel rapide.

Elle se caractérise notamment par plusieurs avancées majeures en matière de transport et de communication.

Au cours de cette période, les nations ont construit de nombreux chemins de fer, ponts et autres formes d'infrastructures pour relier entre elles les parties les plus éloignées de leurs territoires, permettant au commerce, aux personnes et aux idées de circuler plus librement. À cela s'ajoute l'apparition des automobiles, des bicyclettes et, plus tard, des premiers avions.

Parallèlement, les percées dans les technologies de la radio, du télégraphe et de l'imprimerie ont permis de communiquer par-delà les continents et les mers. L'information voyageait à un rythme plus rapide.

Tous ces facteurs combinés ont permis la fabrication d'un grand nombre de nouveaux biens et de produits de luxe qui ont été vendus à un marché de consommateurs en plein essor, stimulant ainsi davantage l'économie.

Différences entre la Première et la Deuxième Révolution Industrielle

Période

Les spécialistes situent les débuts de la première révolution industrielle au début du 18e siècle, en commençant par la Grande-Bretagne, puis l'Europe continentale, les États-Unis, et plus tard la Russie et l'Extrême-Orient.

En Grande-Bretagne, l'ère s'étend de 1760 aux années 1840, tandis que les États non industrialisés comme l'Inde et la Chine n'ont entamé la transition qu'au milieu du 20e siècle.

La deuxième révolution industrielle a commencé dès la fin du 19e siècle dans les pays industrialisés. Elle s'est définitivement terminée en 1913, à l'aube de la Grande Guerre.

Innovations clés

De nombreuses innovations majeures de la première révolution industrielle ont résolu les problèmes d'approvisionnement de la production textile, notamment la machine à filer, la water frame, le métier à tisser mécanique et l'égreneuse à coton.

En utilisant la vapeur pour alimenter les moulins et les usines, de grandes quantités de textiles pouvaient être produites assez rapidement.

Des méthodes plus efficaces dans la production de fer, et les premières machines-outils, ont également défini la première révolution industrielle.

La fabrication en masse de l'acier a déclenché l'ère de la deuxième révolution industrielle. Cela a rendu la construction de chemins de fer abordable, et a encouragé le développement des automobiles et des trains.

Les progrès de la chimie ont permis la commercialisation du pétrole, des teintures synthétiques, du caoutchouc, des engrais et d'autres produits chimiques.

Les télécommunications sont également devenues très importantes grâce au télégraphe, au téléphone et à la radio.

Les progrès de l'énergie

La première révolution industrielle a changé à jamais la dynamique du travail : alors qu'autrefois de nombreux travailleurs humains devaient produire des biens à la main, les machines à vapeur installées dans les usines ont permis de respecter les quotas d'approvisionnement à une fraction du coût, de la main-d'œuvre et du temps.

De même, l'adoption massive de l'électrification lors de la deuxième révolution industrielle a rendu les usines plus sûres, plus tolérables pour les travailleurs et beaucoup plus efficaces. L'utilisation de l'électricité dans les foyers s'est accrue, améliorant la qualité de vie de millions de personnes grâce à l'éclairage électrique, la réfrigération, la radio et d'autres appareils.

Principaux effets socioculturels

Tout au long de la première révolution industrielle, des millions de personnes qui s'étaient habituées à un mode de vie rural et agraire se sont déplacées vers les centres urbains pour travailler dans des usines et autres entreprises.

Dans le même temps, la fabrication en masse de textiles a concurrencé les commerçants locaux, ce qui a poussé beaucoup d'entre eux à devenir des ouvriers d'usine.

La migration vers les villes a créé une foule de problèmes : le coût du logement a forcé beaucoup de gens à vivre dans des bâtiments exigus. L'eau potable et la nourriture étaient rares ; les maladies se propageaient rapidement. Cependant, l'alphabétisation, l'espérance de vie et les taux de survie des enfants ont tous augmenté au cours de cette période.

Pour des millions de personnes, la seconde révolution industrielle a eu un effet global plus positif sur la qualité de vie.

Origine

La Grande-Bretagne a été le tremplin de la première révolution industrielle. De 1760 à 1830, le pays a volontairement freiné la diffusion des nouvelles technologies afin de prendre une longueur d'avance sur ses rivaux potentiels.

Cependant, les intérêts de l'Europe continentale ont incité les entrepreneurs britanniques à fonder de nouveaux ateliers de mécanique et de nouvelles usines, propageant leurs idées en Belgique en 1807, puis en France. La France est devenue un grand pays industriel en 1848, tandis que l'Allemagne n'a entamé sa transition que dans les années 1870.

L'Allemagne et les États-Unis rivalisent avec la Grande-Bretagne en matière de production d'acier, et deviennent des points d'origine tout aussi importants pour les technologies de la deuxième révolution industrielle. Les deux jeunes pays se sont distingués dans la production automobile, l'électrification et les produits chimiques.

Autres termes

La deuxième révolution industrielle est également connue sous le nom de "révolution technologique". En revanche, la première révolution industrielle marque le début de l'ère industrielle, et est parfois utilisée pour désigner cette dernière.

Tableau Comparatif : Première Révolution Industrielle Vs Deuxième Révolution Industrielle

DomainesPremière révolution industrielleDeuxième révolution industrielle
PériodeDébut du 18e siècle - fin du 19e siècle (Europe et États-Unis) ; 19e-20e siècle (Asie et ailleurs)Fin du 19e siècle - milieu du 20e siècle
Innovations clésTextiles, machine à vapeur, production de fer, machines-outilsProduction d'acier ; chemin de fer ; automobiles et trains ; produits chimiques ; télécommunications
Progrès en matière d'énergieVapeurÉlectricité
Principaux effets socioculturelsSystème industriel, urbanisation, changements mixtes de la qualité de vieAugmentations massives de la santé publique, de la sécurité alimentaire, de la culture de la consommation et de la mondialisation
OriginePrincipalement la Grande-BretagneÉtats-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne
Autres termesRévolution industrielleRévolution technologique

En quoi la Première et la Deuxième Révolution Industrielle sont-elles Similaires ?

Les deux étapes de la révolution industrielle ont annoncé une nouvelle ère de prospérité pour des centaines de millions de personnes dans le monde.

Les progrès croissants de la science et de la technologie ont donné aux gens les moyens d'extraire, de produire et de distribuer les choses plus efficacement - des biens de consommation aux besoins humains, comme l'eau potable et la nourriture.

Avec des économies en plein essor, les gens ont bénéficié d'une augmentation graduelle mais notable de leur qualité de vie globale, de leurs revenus, de leur alphabétisation et de leur espérance de vie. Les centres urbains ont permis à diverses cultures, idées et mouvements de se rassembler.

Les première et deuxième révolutions industrielles ont toutes deux orienté le monde vers un avenir où les gens étaient plus libres, en meilleure santé et plus instruits.

FAQ

Comment fonctionne la machine à vapeur ?

Les moteurs à vapeur exploitent la puissance de la vapeur pour faire fonctionner des machines.

Dans sa forme la plus simple, une machine à vapeur possède un compartiment qui brûle du charbon. La chaleur du feu qui en résulte est utilisée pour transformer l'eau en vapeur dans une chaudière.

Au lieu de s'échapper librement dans l'atmosphère, la vapeur est dirigée par des tuyaux dans un cylindre. La pression dans le moteur provoque la dilatation de la vapeur ; ce faisant, elle pousse un piston, convertissant l'énergie thermique en travail.

Le piston est relié à une manivelle fixée à un volant d'inertie. Lorsque le piston se déplace, la manivelle produit un mouvement de rotation qui peut être utilisé pour faire fonctionner de nombreux types de machines, des équipements textiles aux automobiles.

Pourquoi le pétrole était-il si important pour la révolution industrielle ?

Le pétrole est un combustible fossile qui peut être transformé en essence ou en kérosène pour le carburant, ainsi qu'en d'autres produits, comme l'asphalte.

Dans les années 1850, l'Écosse a été pionnière dans la production et le raffinage du pétrole, donnant naissance à toute l'industrie. Le chimiste James Young y a construit la première raffinerie de pétrole pour transformer le pétrole brut en naphte, en lubrifiants et en paraffine pour le carburant.

Comparés au charbon, les carburants à base de pétrole contenaient environ deux fois plus d'énergie, ce qui en faisait un moyen plus économique d'alimenter les moteurs, les usines et les ménages.

En fournissant une source d'énergie moins chère pour divers besoins, la productivité et les conditions de vie pendant la révolution industrielle se sont encore améliorées.

Conclusion

Les première et deuxième révolutions industrielles ont apporté un déluge de nouvelles technologies et de progrès scientifiques qui ont conduit à une immense croissance de la production, de la qualité de vie et de l'économie dans de nombreuses régions du monde.

Les principales différences entre la première et la deuxième révolution industrielle se trouvent dans leurs innovations respectives dans différents domaines.

La première révolution industrielle a connu quatre avancées principales : l'invention des premières machines-outils, la fabrication de masse pour les textiles, la production efficace de fer et l'adoption des machines à vapeur. Les usines et les moulins qui fonctionnaient à la vapeur fournissaient des biens à une fraction du coût et du temps du travail humain inefficace.

La deuxième révolution industrielle qui a suivi s'est appuyée sur nombre de ces avancées : les abondantes réserves de fer ont fait place à la fabrication de masse de l'acier, qui a permis aux chemins de fer, aux trains, aux automobiles et aux meilleurs navires de relier les pays et les continents. Le pétrole a supplanté le charbon comme source d'énergie plus efficace, les produits chimiques sont devenus un élément vital de nombreuses industries, et les percées dans les télécommunications ont permis aux informations de parcourir le monde plus rapidement que jamais.

N'hésitez pas à commenter et à discuter à propos de l'article dans l'espace commentaire ci-dessous si vous avez des informations ou des remarques à rajouter. Si vous pensez que nous avons fait une erreur, vous pouvez aussi le signaler à cet endroit-là.

Sommaire

À Propos de l'Auteur : Nicolas Seignette

Nicolas Seignette, titulaire d'un baccalauréat scientifique, a commencé ses études dans les mathématiques et l'informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS). Il a ensuite poursuivi son parcours universitaire avec un DEUST WMI (Webmaster et Métiers de l'Internet) à l'Université de Limoges avant de finir son cursus avec l'obtention d'une licence professionnelle spécialisé dans les métiers de l'informatique. Sur 10Differences, c'est donc lui qui s'occupe de la recherche et de la rédaction des articles concernant la technologie, les sciences et les mathématiques.
Tous les Articles Écrits Par Nicolas Seignette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

magnifiercrosschevron-downarrow-right