10Differences.org
L'Encyclopédie
des Différences

Différence entre une Roquette et un Missile

Les roquettes et les missiles sont tous deux des projectiles conçus pour propulser des explosifs vers une cible. Mais quelle est la différence entre les deux ?

La principale différence entre une roquette et un missile est qu'une roquette est non guidée alors qu'un missile est guidé. Plus précisément, un missile est une roquette guidée, tandis qu'une roquette est un projectile propulsé par un moteur-fusée.

Dans cet article, nous discuterons de la différence entre une roquette et un missile dans un contexte militaire.

Qu'est-ce qu'une Roquette ?

Un soldat tirant une Roquette de RPG-7

Une roquette est un projectile non guidé propulsé par un moteur-fusée. En général, le tir d'une roquette est dirigé par le tireur de la roquette, mais aucun système de guidage ne rentre en jeu une fois la roquette tirée.

On pense que les premières roquettes de l'histoire ont été utilisées par les Chinois vers le 13e siècle, pendant les invasions mongoles. Au fil des siècles, les roquettes ont continué à évoluer pour devenir des armes très connues, comme le Bazooka ou le RPG-7.

Les roquettes peuvent être tirées avec un simple lance-roquettes, mais elles sont également montées sur des lanceurs dont sont équipés la plupart des hélicoptères de combat et avions de chasse.

Qu'est-ce qu'un Missile ?

Un soldat tirant un Missile Javelin

Un missile est un projectile guidé propulsé par un moteur-fusée contenant des explosifs dans le but de détruire une cible éloignée et/ou mobile.

Le premier missile guidé opérationnel de l'histoire a été développé et utilisé par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. La première victime a été le HMS Egret, un navire de la Royal Navy, en 1943.

Il existe quatre grands types de missiles :

  • Missiles tactiques : missiles à courte portée utilisés sur le champ de bataille pour détruire des cibles spécifiques telles que des véhicules blindés, des hélicoptères ou des avions.
  • Missiles balistiques : missiles de longue portée à trajectoire balistique dont la portée varie de quelques dizaines de kilomètres à plus de 10 000 kilomètres. Ils sont très rapides mais sortent de l'atmosphère, ce qui les rend facilement détectables. Armés d'une ogive conventionnelle ou nucléaire, ils peuvent être utilisés pour diverses missions.
  • Missiles de croisière : missiles à longue portée qui ne quittent pas l'atmosphère, contrairement aux missiles balistiques, ce qui leur permet de voler à basse altitude et d'être moins facilement repérés. Néanmoins, ce type de missile est moins rapide et a une portée plus courte (quelques centaines à quelques milliers de kilomètres).
  • Missiles hypersoniques : des missiles très rapides qui peuvent se déplacer jusqu'à 5 fois la vitesse du son, volant à une altitude plus basse que les missiles de croisière, ce qui les rend difficiles à détecter.

Différences entre les Roquettes et les Missiles

Un hélicoptère AH-64 Apache équipé de 19 Roquettes Hydra-70 sur la gauche et de 4 Missiles AGM-114 Hellfire sur la droite.

Utilisation

Les missiles sont contrôlés par des commandes à distance sans fil et sont utilisés pour détruire une cible inaccessible par une simple roquette qui ne peut être contrôlée après son tir.

L'utilisation d'une roquette est simple : il suffit de pointer le lance-roquettes vers la cible et de tirer la roquette.

En revanche, l'utilisation d'un missile est différente. Avant de tirer le missile, vous devez d'abord verrouiller sa cible afin que le missile puisse ensuite la suivre et la trouver de manière autonome (sauf s'il s'agit d'un missile contrôlé par un opérateur). Ce verrouillage s'effectue de différentes manières en fonction du type de guidage utilisé.

Guidage

Contrairement à une roquette, un missile dispose d'un système de guidage qui lui permet d'ajuster sa direction après le tir afin d'atteindre sa cible très précisément. Cela lui permet d'atteindre des cibles mobiles comme un avion, un hélicoptère ou une cible très éloignée.

Les missiles sont guidés, alors que les roquettes sont simplement visées.

Dans le cas du AH-64 Apache vu ci-dessus, ses missiles Hellfire sont guidés par un faisceau laser, ce qui signifie qu'une fois tiré, le missile adapte lui-même sa trajectoire pour atteindre la cible avec précision, en détectant et en suivant l'énergie laser réfléchie qui se diffuse sur la cible.

Contrairement aux missiles, les roquettes Hydra-70 sont dirigées par le pilote qui pilote l'ensemble de l'hélicoptère. Lorsqu'elles sont tirées, elles sont propulsées mais non guidées et vont là où elles étaient visées au moment du tir.

Cibles

Les roquettes sont principalement utilisées pour détruire des cibles stationnaires à courte et moyenne portée ou des cibles peu mobiles à courte portée. Comme elle ne peut pas être guidée après le tir, il est très difficile pour une roquette d'atteindre une cible mobile.

Disposant d'un système de guidage, le missile permet d'atteindre des cibles beaucoup plus complexes, comme des avions, des hélicoptères, ou même une cible stratégique très éloignée.

Distance pratique

Les missiles ont généralement une portée beaucoup plus grande que les roquettes. Ils peuvent aller beaucoup plus loin et plus précisément grâce à leur système de guidage.

La portée pratique d'une roquette est d'environ 300m selon le modèle, mais au-delà, il est très difficile d'avoir un tir précis.

Un missile balistique intercontinental (ICBM) peut aller jusqu'à 10 000 km ; ce type de missile est généralement conçu pour transporter des têtes nucléaires.

Globalement, la portée des missiles varie énormément en fonction de leur utilisation et de leur objectif : leur portée peut aller de quelques centaines de mètres à plusieurs milliers de kilomètres.

Coût

Les missiles, contrairement aux roquettes, sont très coûteux, notamment en raison de leur complexité. Ils embarquent tout un ensemble de technologies qui leur permettent d'être autoguidés. Un missile Hellfire, par exemple, coûte 115 000 dollars l'unité.

Ce coût est largement rentabilisé lorsqu'il s'agit de détruire une cible stratégique ennemie, comme un véhicule blindé, un avion, un hélicoptère ou un bâtiment, mais il ne doit pas être utilisé à toutes les sauces.

En comparaison, une roquette de type RPG-7 coûte entre 100 et 500 dollars par unité.

Tableau de Comparaison : Roquette Vs Missile

ParamètresRoquetteMissile
UtilisationCible viséeCible verrouillée
GuidageNon-guidéGuidé
CibleCible fixe à courte et moyenne portée
Cible mobile à courte portée
Cible distante et/ou mobile
Cible stratégique
Distance pratiqueCourte, environ 300 mètresLongue, de quelques centaines de mètres à plusieurs milliers de kilomètres
CoûtFaible (€)Élevé (€€€)

Similitudes entre une Roquette et un Missile

Les missiles et les roquettes sont deux projectiles propulsés par un moteur-fusée ; ce sont des armes complémentaires souvent utilisées ensemble. Rappelons qu'un missile est simplement une roquette dotée d'un système de guidage.

Les deux sont utilisés par toutes les armées du monde à des fins opérationnelles diverses, et de nombreux avions, hélicoptères et véhicules blindés sont équipés de ces deux armes.

Questions Fréquentes sur les Missiles et les Roquettes

Comment un missile trouve-t-il sa cible ?

Les missiles guidés repèrent l'emplacement de leur cible dans l'espace selon certaines méthodes (comme l'utilisation d'un radar ou le suivi de sa signature thermique), puis la suivent et enfin l'atteignent avec précision. Il existe divers systèmes de guidage de missiles qui répondent à différents besoins et objectifs opérationnels.

Une roquette RPG-7 peut-elle abattre un hélicoptère ?

Oui. Bien que le RPG ait été conçu pour détruire des chars et autres véhicules de combat, il a déjà été employé pour abattre un certain nombre d'hélicoptères.

Il est plus facile de toucher un hélicoptère stationnaire au sol avec une roquette RPG. Cependant, dans de bonnes conditions et avec un entraînement adéquat, il n'est pas impossible d'abattre un hélicoptère en plein vol, même si ce serait un tir très chanceux.

Comment les missiles nucléaires sont-ils lancés ?

Si une arme nucléaire devait être utilisée aujourd'hui, elle atteindrait sa cible par l'intermédiaire d'un missile. Un missile nucléaire peut être lancé de trois manières différentes :

- depuis le sol : les missiles à moyenne portée et intercontinentaux peuvent être lancés depuis des rampes de lancement de missiles.

- depuis les airs : les missiles nucléaires peuvent être lancés à partir de bombardiers stratégiques qui décollent du sol ou depuis un porte-avions.

- depuis la mer : les armes nucléaires peuvent également être lancées depuis des sous-marins nucléaires. Ces sous-marins peuvent être positionnés n'importe où dans les océans et sont totalement indétectables. Leur particularité est de créer la possibilité d'une attaque nucléaire clandestine : le pays visé ne saurait pas d'où vient le missile.

Conclusion

Pour conclure, il est important de rappeler cet élément essentiel : un missile est guidé, alors qu'une roquette ne l'est pas. On peut dire que les missiles ont un cerveau, alors que les roquettes n'en ont pas.

Le type de roquette ou de missile utilisé ne sera pas le même en fonction de la mission et de l'objectif ; le champ d'application est très large étant donné la variété et la quantité de missiles existants.

Si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à vous renseigner sur les différents types de guidage des missiles : laser, radio, topographique, optique…

Références

N'hésitez pas à commenter et à discuter à propos de l'article dans l'espace commentaire ci-dessous si vous avez des informations ou des remarques à rajouter. Si vous pensez que nous avons fait une erreur, vous pouvez aussi le signaler à cet endroit-là.

Sommaire

À Propos de l'Auteur : Nicolas Seignette

Nicolas Seignette, titulaire d'un baccalauréat scientifique, a commencé ses études dans les mathématiques et l'informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS). Il a ensuite poursuivi son parcours universitaire avec un DEUST WMI (Webmaster et Métiers de l'Internet) à l'Université de Limoges avant de finir son cursus avec l'obtention d'une licence professionnelle spécialisé dans les métiers de l'informatique. Sur 10Differences, c'est donc lui qui s'occupe de la recherche et de la rédaction des articles concernant la technologie, les sciences et les mathématiques.
Tous les Articles Écrits par Nicolas Seignette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

magnifiercrosschevron-downarrow-right